Préparation culinaire

Quelle machine à pâtes fraîches est la meilleure ?

Que ce soit parce que vous êtes un amoureux des pâtes fraîches à la recherche de nouvelles sensations, que ce soit juste parce que vous êtes fatigué de votre ancienne machine à pâtes fraîches qui fait aujourd’hui beaucoup de bruit et a perdu en performance ou que ce soit encore parce que vous ne voulez plus perdre du temps à la tâche en cuisine, vous pouvez être sûr de trouver satisfaction dans les lignes qui suivront. Ensemble, nous apprendrons tout ce qu’il faut savoir sur la machine à pâte fraîche et surtout nous vous aiderons à faire le meilleur choix pour votre bonheur et celui de votre famille.

La machine à pâte fraîche : qu’est-ce que c’est et quel est son rôle ?

Portant également les noms de laminoir ou lamineuses, cette machine est un appareil électroménager servant à faire soi-même ses pâtes en fonction de l’épaisseur et de la forme que l’on désire. Très utile et super pratique, la machine à pâte fraîche est source d’un gain considérable de temps dans la préparation des pâtes qu’elles soient sèches ou fraîches et même des pâtisseries. En plus, il est également possible tout en laminant sa pâte et la découpant en tranches avec sa machine à pâte fraîche de conserver les nutriments qu’elle contient.
Avec elle, vous faites des économies considérables. En effet, elle représente un bon investissement du fait de sa durabilité et de sa qualité et permet d’avoir de pâtes fraîches relativement moins chères que si on devait aller en acheter.
Autre chose, recourir à la machine à pâte fraîche pour faire soi-même ses pâtes procure sécurité (on sait exactement ce qu’on mange et donc pas de risque d’allergies) et permet d’avoir des pâtes aussi riches que savoureuses (ce n’est pas très sûr avec les pâtes industrielles).

Les différents types de machine à pâte fraîche

S’agissant des machines à pâte fraîche, deux types sont disponibles sur le marché. Nous avons les machines à pâte manuelles et les machines à pâte électrique.
Machines à pâte manuelles
Comme leur nom l’indique, on les manipule soi-même. Avec cette catégorie de machine à pâte fraîche qui permet principalement d’aplatir sa pâte, il vous faudra d’autres accessoires supplémentaires pour la découpe. La préparation de vos pâtes avec cette machine passe par les étapes de la réalisation du patron (que vous réaliserez selon la forme que vous désirez obtenir) puis par le pétrissage de la pâte pour prendre fin à l’étape de la découpe de la pâte.
Machines à pâte électriques
Etant électrique, vous n’aurez pas grand-chose à faire comme efforts physiques (mélange, aplatissage, découpe ou autre) si vous choisissez cette catégorie de machine à pâte fraîche. Elle se charge de presque tout ! Une fois que vous aurez formé le patron de votre pâte, il ne vous restera plus qu’à l’insérer dans la machine et l’observer vous faire vos pâtes. Avec cette catégorie de machine à pâte fraîche, il vous faudra être très attentif et vigilant pour faire le meilleur choix. La puissance de la machine à choisir doit être selon l’usage que vous prévoyez en faire (domestique ou professionnel).

Quels sont les critères de choix ?

Avec la pléthore des machines à pâte fraîche disponibles sur le marché qu’il s’agisse des machines à pâte fraîche manuelles ou électrique, il est important de se baser sur certains critères pour faire le meilleur choix pour soi et sa maisonnette. Parmi eux, nous avons :
Les accessoires de la machine
Les accessoires standards que sont l’étau, la manivelle, le laminoir, le séchoir, les moules et les roulettes de découpe viennent avec la machine. Dans le but de s’assurer d’avoir une multitude de choix et de plaisirs, il faut opter pour les modèles offrant davantage d’accessoires à défaut de devoir s’en procurer après.
Le matériau
Critère très important, il est important de prendre en compte le rapport qualité/prix à ce niveau. Sur le marché, vous avez des machines à pâte fraîche en inox, en acier chromé ou en aluminium et en plastique. Les deux premiers matériaux garantissent résistance, solidité et joli design à votre machine à pâte fraîche. Mais, il y a un risque qu’ils rouillent au fil du temps s’ils ne sont pas entretenus comme il se doit ; ce qui n’est pas le cas du plastique même s’il est tout de même fragile.
La capacité et les dimensions
Le choix de votre machine à pâte fraîche doit être fonction de l’usage que vous comptez en faire. Une machine avec des dimensions moyennes fera parfaitement l’affaire pour un usage domestique.
L’entretien
Même si l’entretien et le nettoyage sont assez simples peu importe le modèle, les machines à pâte fraîche mobiles (et démontables si possible) sont recommandées.
La notice
La langue étant fonction du pays d’origine de la machine dans la plupart des cas, privilégiez une notice avec des images comme illustration des instructions.

Quel est le mode de fonctionnement de la machine ?

Ne vous inquiétez pas ! Comme vous l’avez lu plus haut, la machine à pâte fraîche est très facile à utiliser qu’elle soit électrique ou manuelle. Elle possède deux types de rouleaux, l’un servant pour l’aplatissement de la pâte et l’autre pour la découpe. En plus de s’assurer que la pâte est parfaitement bien mise sur le rouleau, il faut la garder lorsqu’elle en sort pour éviter qu’elle ne se casse. Il suffit simplement de faire pivoter lentement les manivelles des rouleaux pour les faire fonctionner.
Pour le premier rouleau qui permet de lisser et assouplir la pâte, il faut, après avoir bien-sûr installé la pâte dans le rouleau, la faire fonctionner pour écraser la pâte. Il est conseillé de plier la pâte sur elle-même et de recommencer l’opération jusqu’à obtenir une pâte avec une texture parfaite (souple, fine et lisse). Une fois que c’est fait, on passe la pâte dans le second rouleau avec l’accessoire le plus adéquat pour obtenir la forme des pâtes.
Il est bien-sûr normal de veiller au nettoyage régulier de sa machine pour qu’elle demeure performante longtemps.

 

Concernant l'auteur

admin

Laisser un avis, un commentaire